Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Investir dans l’immobilier ancien à Albertville : les atouts de la loi Cosse

investir immobilier ancien AlbertvilleVous souhaitez concrétiser un projet d’investissement immobilier à Albertville ou sur son territoire ? Avez-vous pensé à investir dans l’ancien et bénéficier de défiscalisation grâce au dispositif “louer abordable” ou encore “Cosse ancien”…  

 

La loi Cosse : investissement locatif dans l’ancien

Le nouveau dispositif de la ministre du logement Emmanuelle Cosse, entré en vigueur le 31 janvier 2017, répond à une double problématique :  lutter contre la pénurie de logements dans les zones tendues et soulager les difficultés d’accès au logement des candidats locataires les plus modestes. En somme, plus le propriétaire proposera un bien à la location avec un loyer modéré dans une ville où il est difficile de se loger plus le dispositif de défiscalisation sera important pour le propriétaire bailleur.

La loi Cosse permet aux propriétaires ou candidats investisseurs de bénéficier d’exonérations fiscales pouvant atteindre jusqu’à 85% des loyers perçus pour un logement en zone tendue.  

La nouvelle loi Cosse remplace les précédents dispositifs “Besson ancien” et “Borloo ancien”, avec la particularité que les investisseurs doivent signer une convention qui les engage auprès de  l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Défiscalisation sur locatif ancien : les critères pour en bénéficier ?

Pour bénéficier du dispositif, le propriétaire bailleur ou candidat doit respecter plusieurs critères :

  • proposer un logement ancien ou récent en location en tant que résidence principale ;
  • pratiquer un loyer limité, l’incitation fiscale variant en fonction de la modération du loyer par rapport aux prix moyens du secteur ;
  • s’assurer que le loyer et les ressources du locataire n’excèdent pas certains plafonds ;
  • signer une convention de location avec l’Agence Nationale pour l’Habitat (ANAH) pour une durée de 6 ans (sans travaux) ou 9 ans (avec travaux) ;
  • s’engager à louer son bien pour toute la durée de la convention

Quels avantages fiscaux du dispositif ?

Le taux de la déduction fiscale varie selon la localisation du bien dans les zones A, B1, B2 et C du zonage Pinel, l’effort consenti par le propriétaire bailleur sur les loyers.

Quelques éléments du zonage sur le territoire d’Albertville :

Zone B2 : Albertville, La Bathie, Cesarches, Gilly-sur-Isère, Grignon

Zone B3 : Allondaz, Marthod, Thenesol, Ugine

Les loyers sont classés « intermédiaires », « sociaux » ou « très sociaux » selon le rabais appliqué.

Investissement à loyer intermédiaire

Parmi les différentes catégories de loyers, le loyer intermédiaire permet de pratiquer les loyers les plus hauts. Dans ce cas, les déductions fiscales sont les plus limitées. Par exemple, la défiscalisation s’élève à 30% pour une location située en zone B2.

Investissement à loyer social ou très social

Dans le cadre de loyers classés sociaux ou très sociaux, les investisseurs bénéficient des mêmes avantages fiscaux. Par exemple, pour un logement mis en location conventionnée en zone B2, la déduction fiscale s’élève à 50%.

La déduction d’impôt peut ainsi aller 85% des loyers perçus dans le cas où la location est confiée à une agence immobilière sociale ou une association agréé, en vue de louer son bien à des ménages précaires.

Dans quels quartiers d’Albertville faut-il investir dans l’ancien ?

L’hyper-centre d’albertville

En matière d’investissement immobilier, le centre-ville est une valeur sûre. L’hyper-centre d’Albertville se situe autour des rues gambetta et république, quartier de la gare, rue Pasteur, Clémenceau, avenue jean-Jaurès. Le centre offre aux futurs locataires toutes les commodités : commerces de proximité, vie administrative, vie culturelle avec le centre culturel du Dôme qui abrite une médiathèque, salle de cinémas et son théâtre à l’italienne…

A l’est d’Albertville, le quartier de la plaine de Conflans avec la Forêt de Rhonne est considéré comme le poumon vert de la Cité historique. Proche de la Cité médiévale de Conflans, on peut trouver dans ce secteur des exploitations agricoles, des champs, des vieilles bâtisses mais aussi des zones d’activités économiques et commerciales. Ce quartier est également un terrain de jeu idéal pour les promenades à pied ou en VTT.

A l’écart de l’agitation des quartiers centraux, Le Champ de Mars et le Pont Albertin au sud d’Albertville est un jeune quartier en devenir, comportant de nombreuses infrastructures pour les plus jeunes : écoles, maison de quartier, structures pour les enfants.

Le quartier Saint-Sigismond – Arlandaz a su garder son esprit village et son petit air de campagne. Saint-Sigismond est un quartier plutôt résidentiel composé de villas et d’habitat collectif qui possède cependant tous les commerces de proximité nécessaires à la vie de ce quartier.  Le quartier de l’Arlandaz voit depuis quelques années un vrai essor au niveau immobilier.

Val des Roses et la Contamine : situés au sud d’Albertville, ces quartiers sont sortis de terre dans les années 70. On y trouve à la fois des villas individuelles et une importante zone d’habitat collectif. Ce quartier est doté de toutes les commodités, d’un vaste parc arboré, d’équipements publics : écoles, salles municipales, mais aussi d’un foyer-logement…

Conflans, les Hauts de Conflans et les Adoubes : la Cité Médiévale de Conflans est l’un des joyaux patrimoniaux d’Albertville. Ces quartiers touristiques témoignent du riche passé de la région et de la vie Savoyarde. Ce quartier et les hameaux voisins  La Bottière, le Reidier, Farette, le Bettex, sont des lieux de résidence qui bénéficient d’un cadre d’exception. 

A lire aussi :