Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.
  1. Immobilière de l'Est Savoie
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Comment isoler son logement des bruits intérieurs ?

Comment isoler son logement des bruits intérieurs ?

Publié le
Comment isoler son logement des bruits intérieurs ?

Dans un premier temps, pensez à isoler vos cloisons séparatives pour vous protéger des bruits transmis entre logements. Il est important aussi d’isoler les parois appuyées sur les cloisons favorisant les transmissions indirectes. Pensez à l’isolement des bruits dès la construction de votre maison : vous avez le choix, entre le béton, les briques, ou le parpaing pour l’isolement. Ces matériaux sont performants car lourds et étanches à l’air. Sinon optez pour une paroi double séparée par une couche d’isolant souple (laine de bois, laine de chanvre…). Les systèmes isolants constitués d’un parement rigide et d’un isolant souple améliorent le confort acoustique et thermique.

Pensez également à isoler les portes palières et pour cela augmentez l’épaisseur du vantail et posez des joints d’étanchéité ainsi qu’une barre de seuil. Si vous êtes en appartement, avant d’entreprendre ce type de travaux, assurez-vous auprès de votre copropriété des exigences d’homogénéité sur les paliers. Si vous remplacez le bloc-porte extérieur, fiez-vous au label Acotherm qui garantit la performance acoustique.

L’isolation du plancher est importante aussi, surtout si vous avez des enfants : les bruits de chocs seront ainsi atténués. L’épaisseur de l’isolant, de 3 à 4 cm, pourra nécessiter une intervention sur les seuils des pièces et le détalonnage des portes, pour maintenir la ventilation générale du logement. Poser une sous-couche acoustique permet d’atténuer au maximum la propagation du bruit vers les pièces du dessous. Heureusement, de plus en plus de sols stratifiés ou de parquets commercialisés intègrent ces sous-couches acoustiques. Pensez aussi à isoler votre plafond en installant un plafond suspendu avec une ossature métallique ou des suspentes antivibratiles. L’intérieur se compose de plaques de plâtre vissées sur l’ossature métallique, et d’un matelas isolant souple installé entre le plafond et les plaques. Les bruits provenant de la tuyauterie font aussi partie des nuisances sonores intérieures. La pression de l’eau dans les tuyaux, lorsqu’elle est trop intense, occasionne parfois du bruit. Pour l’atténuer, la pose d’un réducteur de pression peut être efficace : demandez conseil à votre chauffagiste. Et maintenant : fermez les yeux et appréciez le silence qui règne chez vous...

https://immobilier.lefigaro.fr/annonces/edito/acheter/j-emmenage/5-conseils-pour-isoler-son-logement-des-bruits-interieurs